ELOUL (le mois de la Téchouva)

 
 

"Ani Lédodi Védodi Li" - "Je suis à mon bien-aimé et mon bien-aimé est à moi" (Cantique des Cantiques 6,3)

ELOUL, le dernier mois de l'année juive est, non seulement le mois du bilan spirituel mais, prédestiné au pardon divin,
il est aussi est consacré à la Téchouva, c'est-à-dire, au retour vers Hachem

La tradition nous enseigne que c'est à ROCH HODECH ELOUL (le 1er jour du mois) que Moïse
notre Maître est remonté au Sinaï. C'était la troisième période de 40 jours que Moché passait dans la proximité d'Hachem :
 


* La première fois, c'était pour recevoir la Torah. Rabbi Yéhochoua ben Korha dit :
" Moché est resté 40 jours sur le Mont Sinaï... il y étudia la loi écrite et la loi orale.
Au bout de quarante jours, il prit les Tables de la Loi et descendit vers le camp, c'était le 17 Tamouz.
En voyant le veau d'or, il brisa les Tables ".

* Les quarante jours suivants, Moïse les passa en dehors du camp, dans une tente au pied du Mont Sinaï,
priant D'ieu afin qu'il pardonne à Ses enfants. Mais ses prières ne furent pas agrées.

* La troisième fois, ce fut à Roch Hodech Eloul. Hachem dit à Moché, " Monte sur la montagne vers moi ".
Ce jour là, commença une période de grâce et de miséricorde qui prit fin quarante jours plus tard (à Yom Kipour),
quand Moché redescendit avec les secondes Tables de la Loi, apportant avec lui la merveilleuse nouvelle du Pardon Divin.
Nos Sages nous enseignent qu'à partir du 1er Eloul, on sonna du chofar chaque jour dans le camp,
rappelant ainsi aux enfants d'Israël que Moïse était au Mont Sinaï, priant pour eux.

L'acrostiche des mots, " Ani Lédodi Védodi Li " que l'on trouve dans le Chapitre 6, verset 3 du Cantique des Cantiques,
forme le mot ELOUL.
Ce verset fait allusion à la possibilité pour l'homme de se rapprocher davantage, pendant ce mois, d'Hachem,
car c'est en cette période qu'Il est plus proche de l'homme. En relisant ce verset " Ani Lédodi Védodi Li "
nous remarquons que ces quatre mots se terminent chacun par la lettre " Youd ".
La valeur numérique de cette lettre étant de 10, nous obtenons : 10 x 4 = quarante ! allusion à cette période unique de l'année juive.
 


Si la repentance, est en tout temps agréable à Hachem, elle l'est encore plus pendant le mois d'Eloul
" L'Eternel Hachem circoncira ton cur et le cur de ta descendance " (Deutéronome 30,6),
le ciel lui-même nous soutiendra dans notre effort de retour vers Hachem.

Les initiales des quatre mots " Et Levavè'ha Ve-et Levav... " est encore... ELOUL !
 
 
 
 
 

 Rubriques
Contactez Nous
Plan du Site