LA SIMPLICITE

· " Il y aura un déluge d'hérésie à la fin des temps ; et ceux qui récitent les Téhilim avec simplicité concourent à faire venir le Machiah ! "

· Il nous faut beaucoup de courage, car nous devons être conscients qu'il nous est impossible de savoir dans ce monde, où l'on est et où l'on se tient, et cela d'aucune manière. C'est le principe même du libre-arbitre, de l'épreuve que nous devons affronter. Simplement, trouvons notre réconfort dans la Foi, et soyons convaincus qu'aucune bonne action n'est perdue, Dieu préserve.

· La Thora et ses commandements sont impossibles à cerner véritablement. C'est par le fait de comprendre "qu'on ne sait rien" que l'on tire notre Vitalité. Nous ne savons en fait de la Vérité, uniquement ce que le Tsadik authentique éclaire en nous !
De plus, les déceptions et les épreuves imposées par la vie font de l'homme un être au cur brisé et en proie à l'amertume et aux passions.
C'est pourquoi il faut être fort et déterminé pour préserver avant tout la Joie et la Simplicité, réciter simplement les Téhilim et le Likoutey-Téfiloth, et surtout se répandre en Hitbodédouth, afin de ne pas tomber dans le désespoir ni la dépression.
Souvent, il nous semble que nos prières ne portent pas. Mais il faut frapper à la porte de la Sainteté encore et encore, jusqu'à ce qu'elle s'ouvre. Car le Saint bénit soit-Il est là, Qui attend notre retour et nos efforts.

· Le venin du Serpent rend confus l'esprit de celui qui veut tout comprendre. Un homme peut désirer tout savoir et tout assimiler par son intelligence "tronquée" à cause de ses passions. I1 se pose souvent des questions ardues sur Dieu, les Tsadikim, sur lui-même aussi, ... Ce n'est qu'une ruse du Mauvais Penchant qui tente de l'affaiblir en soulevant des problèmes compliqués, comme par exemple : " Comment veux-tu prier avec ferveur et concentration, alors qu'à l'heure précédente tu as fait telle et telle chose... ", car on peut se sentir si souillé, si sale, si loin de la Sainteté de la Thora. L'homme ne peut en être que troublé. I1 faut tout de suite extirper de notre pensée ces interrogations, car en s'attelant à vouloir y répondre, surgiront d'autres questions encore plus compliquées et les chutes qui suivront deviendront plus profondes ... Dans nos générations, il est de loin préférable d'être des hommes simples, de faire taire sa pensée et de dresser une haie au savoir par le silence. Ce que l'on trouve à notre portée de main à faire, réalisons-le, tout simplement !

· La Vérité est l'essence et la finalité de chaque chose. Tout a été créé par Dieu à partir du Néant, tout reviendra et s'inclura en Lui au moment du renouvellement du monde. Pour celui qui prête foi à cela, ni l'obscurité et le mensonge, ni le mal et l'impureté ne pourront jamais l'éloigner du Créateur, de sa Thora et de ses Tsadikim véritables, qui sont tous " Un et Vérité ". Même à partir de toutes sortes de souillures, un homme peut revenir vers la vérité et la sainteté, c'est-à-dire le Saint béni soit-I1, car Il se trouve partout et est à l'origine de tout : " Si j'escalade les Cieux, Tu es là, et si je descends en enfer, Te voici encore ... Les ténèbres mêmes ne sont pas obscures pour Toi ! " Si Israël fixe ses yeux sur l'Unicité de tout, i1 méritera d'accéder au plus ultime des degrés !

· " Mieux vaut le simple qui croit à tout que le sophistiqué qui ne croit à rien. Car en croyant à tout, on en viendra éventuellement à croire aussi au vrai. Tandis que le sophistiqué, en niant tout, niera aussi la vérité ! "
 
 
 
 
 
 

Commentaires tires du site : http://www.moharan.com/pages_fr/prieres.htm
Avec nos remerciements chaleureux .

.
Retour "Rabbi Na'hman "



 
 
 
 
 
 

 Rubriques
Contactez Nous
Plan du Site